MALGRE LE COVID, L’US EPOUVILLE S’ORGANISE CHEZ LES JEUNES

A l’US Epouville, la saison de l’école de foot a repris dès la fin août 2020. Les 14 éducateurs, pour la plupart certifiés par la Fédération Française de Football, avaient hâte de retrouver leurs jeunes footballeurs après une saison précédente interrompue prématurément en mars.

Sur 2020/2021, l’école de foot compte 140 licenciés et poursuit son développement avec pour seuls objectifs le plaisir du jeu et la promotion de valeurs éducatives fortes sur et en dehors du terrain.

Dès le début de saison, de nouvelles règles sanitaires se sont imposées à nous. Pas simple pour de jeunes joueurs de respecter un sens de circulation, de maintenir une distanciation, ou de se changer sur un bord de terrain, les vestiaires étant parfois fermés. Alors que convivialité et respect sont des valeurs portées au quotidien par le club, il est devenu soudain interdit de serrer la main de l’adversaire, d’organiser les goûters de fin de rencontre ou encore d’aider à ranger le matériel du club accueillant. Les valeurs éducatives, élément central de l’école de foot, ont rudement souffert des règles sanitaires !

PHOTO FOOT1

 La mission de l’éducateur perdure au temps du Covid

PHOTO FOOT2

Sur les terrains, les petits bleus se sont distingués par un très bon début de saison. Les premiers résultats des U12 et U15, notamment, laissaient présager d’une suite de saison sous de très bons auspices. Dans les catégories plus jeunes, la progression technique et la faculté à jouer ensemble démontrées sur les premiers matches étaient également très prometteuses.

 Puis vint le second confinement en novembre et, de nouveau, la nécessité de stopper toute activité pendant un mois complet.

Dès l’annonce de l’autorisation de reprise au 1er décembre, l’équipe éducative s’est rapidement mobilisée pour permettre à tous les joueurs de renouer avec leur passion au plus vite. Pourtant, de nouvelles contraintes sont apparues avec désormais l’interdiction des contacts entre joueurs dans un sport réputé de… contacts ! Par conséquent, les matches du week-end, très attendus par les enfants et véritables aboutissements des entrainements de la semaine, sont devenus impossibles. Impossibles également les oppositions pratiquées lors des séances d’entraînement.

Les exercices techniques rythment les séances

Les éducateurs ont modifié leurs programmes d’entrainement en conséquence. Ils ont désormais banni toute forme d’opposition pouvant conduire à un contact et donc, in fine, tout travail d’équipe dans un sport… collectif ! Le club a également très rapidement adapté sa planification et remplacé les matches du week-end par des séances supplémentaires.

PHOTO FOOT3

Puis le couvre-feu à 18 :00 est arrivé en janvier. Le planning a de nouveau dû être modifié en quelques heures pour réussir à maintenir l’activité de toutes les catégories. Cette réactivité n’a été possible que grâce à une très forte adaptabilité de tous. Les parents tout d’abord, conduits à composer avec des changements d’horaire. Les joueurs ensuite, à l’assiduité remarquable, réduits à pratiquer des ateliers techniques individuels. Les éducateurs également, qui ont parfois dû composer avec leurs contraintes professionnelles pour réussir à maintenir leur engagement associatif. Les dirigeants enfin, qui ont œuvré pour que toutes les catégories, des U7 aux seniors, puissent continuer à pratiquer dans ce nouveau cadre contraint.

La pratique du football devient essentiellement individuelle

L’équipe éducative s’est également mobilisée pendant les vacances de Noël et Février pour maintenir l’activité de l’école de foot et offrir un maximum de temps de jeu. Ce sont deux, voire trois séances hebdomadaires qui continuent à être proposées à nos jeunes joueurs.

 Pour le moment, la détermination reste intacte chez nos jeunes joueurs

PHOTO FOOT 4

La solidarité que démontrent tous les acteurs de l’école de foot (joueurs, parents, éducateurs, dirigeants) est un bel enseignement de cette période mouvementée. Même si les conditions sont difficiles, chacun comprend que la somme des efforts individuels contribue à cette réussite collective : cet état d’esprit constitue une force qui continuera à porter le club lorsque la vie reprendra son cours normal. Le plus difficile débutera alors : après des mois à prôner aux enfants la distanciation et la pratique individuelle, il s’agira de rendre toute sa place à ce que nous mettons depuis des années au cœur de notre projet : l’individu au service du collectif.

Lien du club : www.usepouvillefootball.com  

Page Facebook : US Epouville Football